top of page

Clampage tardif des bébés

Lors d’un clampage tardif, l’enfant a une meilleure oxygénation à la naissance. Il bénéficie également d’un transfert non négligeable en fer (les apports s’en ressentent jusqu’à 6 mois après la naissance), nutriments et oligo-éléments.


Dans 7 études randomisées portant sur des prématurés, les avantages d’une section tardive du cordon (lorsqu’il avait cessé de battre) sont très nets : les enfants ont un hématocrite et un taux d’hémoglobine plus élevé, une pression sanguine plus stable, un meilleur volume sanguin, une adaptation cardio-pulmonaire plus rapide ; ils ont besoin d’une oxygénation et d’une ventilation assistée pendant moins longtemps que les enfants chez qui le cordon a été coupé rapidement et ils ont moins besoin de transfusions.


Rien n’indique que le fait d’attendre pour couper soit dangereux. Au contraire, c’est bénéfique pour le bébé. Cependant nous vivons dans une ère où séparer une mère de son bébé est devenu la norme. Il suffit parfois de quelques minutes ou quelques heures pour que le cordon cesse de battre.


On considère qu’un clampage est rapide lorsqu’il est fait dans les 30 secondes après la naissance et tardif plus d’une minute après ou lorsqu’il cesse de battre. À l’ère d’une société où tout se joue à mille à l’heure, laissons-nous le temps avant de détacher le bébé de son placenta.



10 vues0 commentaire

Comments


bottom of page